Archives de catégorie Revue de Presse

ParARE

Electricité : les projets traités en deux ans par l’ARE vont augmenter plus de 3280 MW d’ici à 2030

this is index.php

Docteur Sandrine Ngalula Mubenga était devant la presse, vendredi 29 juillet 2022, à Rotana Hôtel, à l’occasion du deuxième anniversaire de l’ARE. Parlant des actions qu’elle a entreprises, le DG de l’ARE a indiqué qu’en 24 mois, une trentaine des projets, répartis sur 11 province ont été reçus et instruits par son Etablissement. « L’ensemble cumulé de ces projets permettrait un apport énergétique de plus de 3280 MW d’ici 2030 », a-t-elle fait savoir. Dans cette perspective, a-t-elle enchaîné, 7 projets ont déjà reçu le quitus de l’ARE pour leur exécution, avec leurs cahiers des charges spécifiques respectifs. Les provinces concernées par ces projets sont : Haut-Uélé, Ituri, Kasaï-Oriental, Kasaï-central, Kongo central, Kinshasa, Nord Kivu, Lualaba, Haut Katanga, Maï Ndombe et Sankuru. A en croire Docteur Sandrine Ngalula, dans le segment affaires économique et tarification, plusieurs dossiers tarifaires ont été déposés à l’ARE pour avis sur la révision des tarifs ou l’approbation des nouveaux tarifs. « Seuls six dossiers ayant respecté les règles en la matière, en particulier les principes de vérité des prix, d’égalité, équité et non transférabilité des charges ont reçu l’Avis favorable de l’ARE dont la teneur a été envoyée aux Ministres en charge de l’Economie nationale et de l’Electricité pour approbation » a-t-elle précisé.

Lire la suite sur VOXPOPULI

ParARE

RDC : Les projets soumis à l’ARE pourront augmenter la puissance électrique à plus de 3.280 mégawatts (DG S. Mubenga)

this is index.php

Au cours d’une conférence de presse animée ce vendredi 29 juillet 2022 à Kinshasa, la directrice générale de l’Autorité de Régulation du secteur de l’Électricité (ARE), Sandrine Mubenga Ngalula, a dressé un bilan « satisfaisant » de son action à la tête de cet établissement public depuis sa nomination le 17 juillet 2020. « Au cours de cette période, une trentaine des projets répartis en 11 provinces (Haut-Uéle, Ituri, Kasaï-oriental, Kasaï central, Kongo Central, Kinshasa, Nord-Kivu, Lualaba, Haut-Katanga, Maï-Ndombe et Sankuru) ont été reçus et instruits à l’ARE. L’ensemble cumulé de ces projets permettrait un apport énergétique de plus de 3280 mégawatts d’ici 2030. Dans cette perspective, 7 projets ont déjà reçu le quitus de l’ARE pour leur exécution, avec leurs cahiers des charges spécifiques respectifs », a-t-elle déclaré.

Lire sur 7sur7

ParARE

RDC : « en 2 ans d’existence, l’ARE encadre une trentaine des projets qui permettrait un apport énergétique de plus de 3 280 MW d’ici l’horizon 2030 » (Sandrine Ngalula)

this is index.php

La Directrice générale de l’Autorité de Régulation du secteur de l’Électricité (ARE), Sandrine Ngalula Mubenga, a dressé un bilan « positif » de sa gestion à la tête de cette structure depuis sa nomination par le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, le 17 juillet 2020. C’était au cours d’une conférence de presse tenue vendredi 29 juillet à Kinshasa. Parlant des initiatives menées lors de ces deux dernières années, elle a indiqué que l’ARE a enregistré plus de 30 projets, dont 7 déjà validés, qui pourront augmenter la puissance électrique en RDC à plus de 3280 mégawatts d’ici l’horizon 2030.

Lire sur ACTUALITE.CD

ParARE

Electricité : sous le leadership de Sandrine Ngalula, l’ARE dans le giron mondial des instances de régulation

this is index.php

La date du 17 juillet 2020 marque l’installation des animateurs de l’Autorité de Régulation du Secteur de l’Électricité de la République Démocratique du Congo (ARE) telle que voulue par le chef de l’État, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo.  Cette date commémorative constitue une occasion pour le DG de l’ARE, Sandrine Mubenga Ngalula et toute son équipe de présenter les étapes importantes de leur marche en vue d’une part, de consolider les acquis et, de l’autre, relever le défi d’une libéralisation effective du secteur de l’électricité en RDC.

Lire sur OPINON-INFO